Page 2 - 100% toussaint
P. 2





Rites fuńraires et religions :





̀ chacun ses traditions


s 
es rites fuńraire
 les traditions et le de les ŕaliser 
elon les religions,s toujours possiblinhumation ̀ 
Snt. et il n’est paoi belge (d́lai d’a terre, etc.). 
diff̀reen fonction de la l d́funt ̀ m̂me l dans 
totalement tion d’enterrer lee corps du d́funt
especter, interdicapatrieront alors lutumes.
rnes confessions roir ŕaliser les co
Certaiorigine pour pouv
son pays d’

D ans la religion chŕtienne, caritative.
on compte les confessions
Autoriśe depuis le d́but du 
catholique, protestante et orthodoxe. 20̀me sìcle chez les protestants, 
Quelques traditions varient.
la cŕmation est ŕgulìre. Comme 
l’inhumation, elle se d́roule en 
Le rite catholique
pŕsence du pasteur.

La toilette rituelle n’existe pas chez 
les catholiques. On organise par Le rite orthodoxe
contre une veilĺe fuńraire au Lors des fuńrailles orthodoxes, on 
domicile du d́funt. Une messe
ŕalise d’abord une toilette et un 
est ćĺbŕe avant l’inhumation,
habillage du d́funt ; une iĉne du 
au cours de laquelle un hommage Christ ou une croix est plaće entre 

est rendu au d́funt par le pr̂tre et ses mains croiśes et des bougies 
les proches, qui peuvent choisir les sont alluḿes.
prìres, lectures, musiques, etc.
Contrairement aux catholiques
Au cimetìre, l’inhumation et protestants, la formolisation 
s’accompagne d’une courte ćŕmonie (thanatopraxie ; pour conserver
en pŕsence du pr̂tre qui proc̀de
le corps et rendre le d́funt plus 
̀ la b́ńdiction du d́funt. Pour le pŕsentable) est utiliśe avec la plus 

cercueil et le monument fuńraire, grande ŕserve. Le corps peut ̂tre 
aucune contrainte n’est impośe.
instalĺ en direction de l’orient 
On note que les mod̀les avec croix (venue du Christ ressuscit́). Les 
deviennent de moins en moins rites fuńraires et la messe sont 
fŕquents. Les familles choisissent ćĺbŕs ̀ l’int́rieur de l’́glise.
ǵńralement un mod̀le classique,
ce sont les motifs et la gravure de la Le rite juif

pierre tombale qui font la diff́rence. Apr̀s le d́c̀s, une toilette de 
Si les catholiques choisissent purification est effectúe par des 
traditionnellement l’inhumation, personnes du m̂me sexe que le 
ils sont de plus en plus nombreux
d́funt. Elle s’op̀re selon des r̀gles 
̀ pŕf́rer la cŕmation depuis que tr̀s pŕcises tandis que des psaumes 
l’́glise l’a autoriśe en 1963.
sont ŕcit́s. Le corps est entìrement 
Pour les proches, les coutumes entouŕ d’une ́toffe blanche. Les 

catholiques passent ǵńralement soins de conservation ne sont pas 
par l’envoi de fleurs, de cartes de autoriśs sauf en cas de rapatriement 
condoĺances et par un don lors
du corps en Isräl.
de la ćŕmonie religieuse. A la Apr̀s la toilette, la famille 
Toussaint, on d́pose des fleurs sur entame une veilĺe fuǹbre au 
la tombe ou au columbarium.
cours de laquelle sont lues des 
prìres. Pendant cette veilĺe,

Le rite protestant
une bougie est perṕtuellement 
Le rite protestant est proche du rite alluḿe pour symboliser 
catholique mais il n’y a par contre l’immortalit́ de l’̂me. Le d́funt 
pas de veilĺe fuńraire.
ne doit jamais ̂tre laisś seul. 
Avant l’inhumation, une ćŕmonie Dans la religion juive, la cŕmation 
de remise ̀ Dieu se d́roule au est strictement interdite ainsi que le 
temple. Ćĺbŕe par le pasteur, elle don d’organes.

se compose de lectures et de chants L’inhumation se d́roule 
choisis par les proches. Le cercueil ǵńralement 24 heures apr̀s le 
et la pierre tombale peuvent aussi d́c̀s. Selon la tradition juive, la 
porter une croix.
souffrance et le tort cauś ̀ l’̂me du 
Au cimetìre, le pasteur assiste ̀ d́funt est grande tant que celui-ci 
l’inhumation et rend hommage n’a pas ́t́ enterŕ. Dans le cercueil, 

au d́funt. M̂me s’il est permis la t̂te du d́funt repose sur un petit 
de fleurir la tombe, les familles sac contenant de la terre d’Isräl. 
demandent souvent que l’on Cette m̂me terre est aussi ŕpandue 
fasse plut̂t un don ̀ une œuvre
sur le d́funt.


́diteur responsable Patrick Hurbain, 100 rue Royale, 1000 Bruxelles Ŕdaction Cedric Lobelle, Marie-Nölle Rochette et Lise Vandenbossche Layout Pŕḿdia Rossel Ŕgie publicitaire Rossel Advertising: Daniel Borrego 02 225 53 27





   1   2   3   4   5